Kickbike.fr, le portail français des kickbike et kickspark

Kickbike compagnon idéal pour l’entrainement au Trail : Témoignage

Interview – Témoignage de Xavier MARCHAND | Traileur | Juillet 2017

Kickbike rencontre un traileur Normand qui s’entraine avec un Kickbike RaceMax 2×28

Kickbike : Comment as-tu découvert le Kickbike ?
Xavier MARCHAND : Sur internet, sur le site www.kickbike.fr le déclic à été immédiat…pour le Race Max 2×28

Xavier MARCHAND et son Kickbike Racemax 2x28

Xavier MARCHAND et son Kickbike Racemax 2×28

KB : Qu’est-ce qui t’as intéressé dans le concept de cet appareil ?
XM: La possibilité de faire du renforcement musculaire de façon ludique.

KB : Peux-tu nous raconter tes premiers tours de roues avec l’engin ? Tes premières impressions, sensations, constatations ?
XM : Les premières impressions sont amusantes. On ne sait pas trop si on est sur un vélo, un appareil de fitness ou une trottinette… Mais on a cette sensation de liberté grâce à une position debout. On s’adapte rapidement à la machine même si on manque de souplesse au début. Très vite, on s’aperçoit que ce n’est pas un « joujou » à la mode et qu’à utilisation régulière, ça peut être un très bon outil pour l’entraînement.

KB : Selon toi, quels sont les atouts du Kickbike pour un trailer, ultra-trailer et plus généralement pour un sportif ?
XM : L’atout principal est cette position et ce mouvement qui sont très proche de la course à pied. Et le gros boulot musculaire… Sans choc, c’est un excellent moyen d’intégrer le Kickbike dans son entraînement. Le trailer qui a besoin de force et de puissance doit travailler des exercices complémentaires. Que ce soit pour s’entraîner, pour reprendre, pour compléter, pour varier, après une blessure, quand on se sent fatigué, après une compétition, après un bloc ou une grosse semaine… A tout moment de sa saison, c’est une alternative très intéressante. Beaucoup d’entre nous vont faire du vélo dans ces cas là, mais les nouvelles sensations et le rapprochement avec la foulée du coureur font la différence. L’intérêt est d’en faire en côte avec le Kickbike. On peut ainsi varier la difficulté et le rythme.

KB : A qui s’adresse la trottinette Kickbike ?
XM : Le Kickbike est accessible à tout sportif que ce soit pour des raisons de santé, de performance ou tout simplement de plaisir. De la balade en bord de mer, aller faire 3 courses en ville, à chacun ses plaisirs. Comme dans beaucoup de sport, ce qui est plaisant est d’en faire à plusieurs, il peut être intégré dans un club ou une équipe de sport collectif par exemple pour diversifier l’entraînement.
KB : Concrètement comment intègres-tu le Kickbike dans ton entraînement ?
XM : Je fais des sorties entre 20 et 80km plus ou moins difficiles, spécifiques : en enchaînant des côtes sur une distance moyenne ou encore en alternance avec un ami (Run & KickBike). La première semaine, j’ai tellement accroché que je n’ai couru que 20km ! Depuis je suis à une moyenne de 80Km de Kickbike par semaine. Je m’en sers pour tous mes déplacements quotidiens et en complément de mon entraînement course à pied qui varie entre 40 et 140km/Sem, selon période et compétition. Avant une compétition type « montagne », je travaille beaucoup en côte et j’alterne donc sortie course à pied/ Kickbike. En récupération après un course c’est le top ! Après les gros Trail par exemple, j’ai fait une semaine de repos course à pied et du Kickbike en douceur toute la semaine.
KB :Quels sont les principaux bénéfices d’une préparation avec le Kickbike ?
XM : Niveau musculaire, les grimpettes sont plus facile pour un coureur de plaine Normande….On ne se rend pas compte tout de suite des bénéfices, c’est comme quand tu commences la musculation dans une salle. Tu veux que tes pectoraux soient formés au bout d’une semaine ! Il faut un peu de temps, de travail et de régularité. Je savais les bénéfices que le Kickbike apportait et que j’avais besoin de renforcement. La salle de musculation ? J’ai horreur de ça, être enfermé et poussé des poids sur un banc ou pire, courir sur un tapis ou faire du sur-place avec un rameur ou un steppeur !!! En plus de faire travailler les jambes (quadri, Ischios) le Kickbike fait travailler de nombreux groupes musculaires (Abdos, fessier, trapèzes…). C’est pour cela que la solution Kickbike me convient parfaitement… Après quelques semaines et une technique plus souple, j’ai été surpris par les sensations et l’efficacité de cet appareil qui est vraiment devenu indispensable à mon entraînement. Au bout de 2 mois d’utilisation seulement, j’ai senti une progression dans mon entraînement et en compétition. Mes dernières performances ne sont pas arrivées par hasard…

KB : As-tu ressenti rapidement ces bénéfices en compétition ?
XM : Oui, on se demande si c’est directement l’effet du Kickbike et après plusieurs bons résultats, on se dit que ça paye et que le complément est gagnant.

KB : A quel(s) type(s) de sportif(s) conseillerais tu d’utiliser le Kickbike ?
XM :Pour tous types de sportifs, bien sur aux coureurs et traileurs qui souhaitent varier leur entraînement, progresser sans se faire mal ou se faire plaisir avec un engin original, ludique et addictif. Je le conseille vraiment aux clubs pour faire des séances différentes, dans chaque activité sportive, on a besoin de renforcement musculaire et c’est un moyen de travailler en prenant un maximum de plaisir.

KB : Quel est ton bilan de la saison 2017 ?
XM : Très satisfait de cette année. Mon équilibre, c’est la formule magique qui est un mélange entre ma femme et nos deux fils qui me motivent plus que tout, la qualité et la quantité de mes entraînements justement dosés, la récupération et l’écoute de soi, la gestion du temps famille la nutrition/l’entraînement/travail/repos et la recherche de performance,  saupoudré de KICKBIKE…

KB : Quel est ton programme de courses pour la fin de l’année 2017 et tes principaux objectifs pour la saison 2018 ?
XM : Du repos… Suite à l’Ultra marin. Je vais continuer à améliorer ma vitesse pour progresser en trail. Je pense faire moins de compétitions mais me fixer des objectifs encore plus ambitieux…
Bref, toujours sans me prendre la tête mais en prenant un max de plaisir…selon ma formule magique : Plaisir = Trail & Kickbike

« Nous remercions chaleureusement Xavier pour son témoignage suite à l’adoption de Kickbike Race Max dans son programme d’entrainement. Xavier

Nous sommes à la disposition des Traileurs pour de plus amples informations, Kikcbike est le complément d’entrainement qu’ils vous faut ! »